Menu
Logo Destination Traduction

Pourquoi et comment passer au zéro déchet ?

Zéro déchet_le vrac

Chaque Français produit plus de 1 kg de déchets par jour. Cela représente un total de 324 millions de tonnes de déchets générés par la France en un an  ! Autant de détritus qui devront être recyclés ou bien enfouis ou incinérés. Les emballages consomment de l’énergie pour être fabriqués et après leur utilisation ils en pompent encore pour être détruits ou transformés. Cela demande donc beaucoup d’énergie pour une utilisation si brève  ! Eh oui… Quand on pense à tout ce qu’implique la fabrication et la destruction d’une bouteille en plastique qui ne servira que pendant une journée… C’est assez ridicule  !

Le zéro déchet, une solution à la surabondance de plastique ?

Depuis quelques années, un mouvement s’est donc développé : le zéro déchet  ! Démocratisé par Béa Johnson dont le livre « Zéro déchet, comment j’ai réalisé 40 % d’économie en réduisant mes déchets à moins de 1 litre par an  ! » et les conférences ont fait fureur en France, ce mouvement incite à réduire sa production de déchets au maximum.

Faisons donc le point sur ce qu’il y a dans nos poubelles… Dans la poubelle des recyclables, on trouve :

  • des papiers ;
  • des cartons ;
  • des bouteilles en plastique et en verre ;
  • des boites de conserve...
Ça fait beaucoup  ! Certes ces déchets seront recyclés (s’ils remplissent bien les conditions) mais à quel coût énergétique  ?

Passons maintenant à la poubelle des non-recyclables. On y trouve :

  • du plastique, du plastique et encore du plastique ;
  • des épluchures ;
  • des mouchoirs…

Le constat est frappant  ! Le geste est devenu tellement naturel qu’on ne se rend plus compte qu’on jette.

Mais alors, comment agir  ?

Tout dépendra de votre motivation.

Dire «stop » aux pubs

Un premier niveau consistera à apposer un autocollant « Stop pub » sur votre boîte aux lettres (vous trouverez ici comment vous en procurer un) : fini les prospectus qui atterrissent directement dans la poubelle  !

Composter ses déchets verts

Vous pouvez également installer un bac pour les déchets verts (épluchures, filtres à café, sachets de thé…) de manière à les valoriser en compost. Si vous n’avez pas de jardin, renseignez-vous sur les points de compostage collectifs présents dans votre ville  ! Certains producteurs et jardins partagés les récupèrent également pour fertiliser leurs potagers.

Fabriquer ses produits ménagers et cosmétiques soi-même

Si vous êtes manuels, la confection de produits ménagers et de cosmétiques maison ne vous posera pas de problèmes  ! Pour vous procurer des recettes, je vous conseille vivement le livre «Famille (presque) zéro déchet : ze guide ». Et pour un démaquillant maison, consultez la recette présente sur ce blog  !

Faire ses courses en vrac

Enfin, le zéro déchet passe aussi par les courses  ! Munissez-vous de vos plus beaux bocaux et privilégiez l’achat en vrac. En vous rendant dans des enseignes comme Day by day ou dans des magasins bio, vous n’aurez aucun mal à en trouver.


Si vous êtes conscients qu’il faut changer vos habitudes, une bonne partie du travail est déjà faite  ! ☺

Bon courage dans vos expérimentations zéro déchet et à bientôt.


Faites confiance à Destination Traduction pour traduire vos documents sur les modes de vie écoresponsables : demandez un devis !


Rédaction : COM’ à l’enVERT

Sources :